Marcottage aérien du bonsaï

Marcottage aérien Formation des racines Marcottage aérien sur un Bonsaï Comment ça marche ?

Qu’est-ce que le Marcottage aérien ?

Le marcottage aérien est une technique d’horticulture qui est principalement utilisée pour multiplier les arbres. Le marcottage aérien a pour but la propagation végétative (asexuée) des arbres. Les nouvelles plantes forment de nouvelles racines sur la plante mère. Après la formation des racines, les deux plantes sont séparées.

Lors du marcottage aérien, 2 coupes parallèles sont faites avec un couteau bien aiguisé autour d'une branche appropriée sur un arbre mère. Ces coupes doivent être effectuées en profondeur, jusqu’au bois. La distance entre les deux coupes est généralement de 2-3 cm.

Dans l'étape suivante, l'écorce est enlevée entre les 2 coupes jusqu’au bois. Important : le Phloème tout entier (couche de tissu vasculaire entre le bois et l'écorce qui est responsable du transport des sucres) doit être soigneusement retiré (gratté).

Ensuite, l'anneau (bande) entre les 2 coupes est complètement enveloppé de mousse de sphaigne humide. Une couche de film en plastique foncée est enroulé autour de l'extérieur de la mousse de sphaigne et ceci est fermement fixé à la branche avec du fil pour bonsaï ou une ficelle en dessous et en dessus de la sphère de mousse afin que l'humidité ne puisse s'échapper.

Le meilleur moment pour le marcottage aérien est la fin du printemps (avril). Si la mousse de sphaigne est maintenue humide, de nouvelles racines se développeront au niveau de la coupe supérieure (externe) au cours des prochains mois.

Si les nouvelles racines sont suffisamment solides, la branche peut être sciée sous les racines et mise en pot comme un arbre séparé.

Étant donné que le marcottage aérien est une méthode ornée, elle est rarement utilisée. Souvent on l’utilise pour multiplier les variétés d'arbres fruitiers rares.


Marcottage aérien sur un bonsaï - Racines parfaites marcottage aérien avec des sphères de mousse sur un érable de l'amur - Acer ginnala. Le pré-bonsaï de droite a 11 ans
⧉ Racines parfaites après marcottage aérien

Pourquoi un arbre forme-t-il de nouvelles racines lors d’un marcottage aérien ?

Un arbre a 2 systèmes de conduits différents : le Xylème (tissu vasculaire) dans le bois et le Phloème (couche de tissu vasculaire responsable du transport des sucres) entre le bois et l'écorce.

L'eau et les minéraux sont transportés des racines jusqu'aux feuilles dans le Xylème qui est situé dans les anneaux annuels extérieurs du bois.

Dans le Phloème, le sucre produit par la photosynthèse est transporté des feuilles vers le tronc ou les racines.

Là où la marcotte est posée, le Phloème est complètement coupé lors de la coupe des anneaux et de leur retrait. Il n'est donc plus possible de transporter le sucre vers le bas. Si la zone où le marcottage a été effectué est maintenue humide et sombre, l'arbre forme de nouvelles racines à la coupe supérieure (externe) et peut transporter le sucre jusqu'aux nouvelles racines formées.

Tant que les racines à l’intérieur du marcottage aérien sont maintenues humides et sombres, la branche peut continuer à croître normalement. Si les racines sont assez fortes, toute la branche peut être séparée de la plante mère et mise en pot.


Marcottage aérien sur bonsaï - Racines parfaites après marcottage aérien avec des sphères de mousse sur un arbre de fusain - Euonymus europaeus. Le pré-bonsaï de droite a 9 ans
⧉ Racines parfaites après marcottage aérien - Arbre de fusain

Pourquoi le marcottage est-il utilisé dans le façonnage d’un bonsaï ?

Le marcottage aérien est utilisé dans le façonnage des bonsaïs comme technique pour améliorer la qualité du bonsaï. Parfois, on l’utilise pour raccourcir un long tronc ou pour créer un nouveau pré-bonsaï. Un mauvais collet racinaire ou une malformation du tronc est le plus souvent corrigée par un marcottage aérien.

Raccourcir un long tronc : parfois, les bonsaïs ou les pré-bonsaïs ont un bel houppier, mais une tige excessivement longue (la distance entre la surface du substrat et la 1ère branche principale est trop grande). En faisant un marcottage aérien, c’est-à-dire que de nouvelles racines se formeront plus haut, le tronc peut être raccourci après avoir enlevé les vieilles racines. La proportion du bonsaï peut être considérablement améliorée et en même temps, il est possible de créer un bon collet racinaire.

Un nouveau bonsaï peut également être obtenu à partir de la branche d'un arbre normal grâce au marcottage aérien. De cette façon, un bon pré-bonsaï peut être obtenu en quelques mois.

Mauvais collet racinaire (= Nebari) : le collet racinaire ne correspond pas aux exigences de qualité (par exemple, inégale, unilatérale) et doit être améliorée. Si un collet racinaire est si mauvais qu'il ne peut pas être amélioré par d'autres techniques, le marcottage aérien du bonsaï est un moyen d'obtenir un collet racinaire complètement nouveau un peu plus en haut sur le tronc. Cela fonctionne très bien avec de nombreux arbres à feuilles caduques (bonsaï d’azalée, d’orme ou bonsaï d’érable comme l'érable japonais).

Malformations du tronc: Si le tronc a des malformations qui ne peuvent pas être corrigées autrement (par exemple un tronc bulbeux, c'est-à-dire que le tronc se rétrécit vers les racines), le marcottage aérien sur un bonsaï peut être utilisé pour créer un nouveau collet racinaire sur la malformation. Après la formation des racines et l'élimination du tronc malformé sous la marcotte, le bonsaï peut être tranquillement rempoté dans un pot à bonsaï.

Parfois, comme il nous arrive dans notre pépinière de bonsaï, le marcottage aérien sur un bonsaï est largement utilisé dans la culture d’un bonsaï. De cette manière, des pré-bonsaïs avec de bonnes racines peuvent être produits dès le début.


Exemple de correction d'un tronc bulbeux par marcottage aérien sur un bonsaï


Comment poser une Marcotte sur un Bonsaï ?

Il existe différents types de techniques de marcottage aérien. La base botanique et physiologique est identique pour toutes les techniques.

Étapes à suivre pour poser une marcotte sur un bonsaï

  • 1. Interrompez le flux de sucre en coupant et enlevant le Phloème et l'écorce, en enroulant du fil bonsaï autour du tronc (méthode Tourniquet) ou en utilisant une sphère de mousse. Ce qui est important ici: le Phloème doit être complètement interrompu.
  • 2. Garder la marcotte humide en le remplissant de terre pour bonsaï ou en plaçant une sphère de mousse de sphaigne + un film en plastique pendant plusieurs mois, parfois pendant des années.
  • 3. Séparation de la plante fille de la plante mère en coupant en dessous des nouvelles racines formées.
  • 4. Rempotage du nouvel arbre. Un substrat pour bonsaï bien drainant est recommandé dans ce cas.